Céline et l'actualité littéraire (1932-1957)

By Louis-Ferdinand Céline

Ce cahier rassemble, pour los angeles période 1932-1957, toutes les interviews, réponses à des enquêtes, lettres de Céline adressées à des journalistes et publiées par eux, qui portent sur l. a. littérature ou sur des sujets généraux.

L'ensemble représente l. a. participation de Céline, plus energetic qu'il ne l'admet en général, à l'actualité littéraire de son temps. Beaucoup de ces textes, en particulier les plus anciens, sont très peu connus et font à l'œuvre un accompagnement souvent éclairant. On y trouve notamment un grand nombre des déclarations dans lesquelles Céline s'explique sur son travail littéraire. Quant à ses kin avec les journalistes, on verra qu'elles diffèrent sensiblement de l'image qu'il en donne dans plusieurs de ses romans.

Show description

Quick preview of Céline et l'actualité littéraire (1932-1957) PDF

Best Literary Criticism books

Teaching a Stone to Talk: Expeditions and Encounters

The following, during this compelling meeting of writings, Pulitzer Prize-winning writer Annie Dillard explores the area of normal proof and human meanings.

The Mirror and the Lamp: Romantic Theory and the Critical Tradition (Galaxy Books)

This hugely acclaimed research analyzes some of the tendencies in English feedback in the course of the first 4 many years of this century.

How Literature Works: 50 Key Concepts

How Literature Works is an critical publication for any reader looking a better appreciation in their favourite novel, poem, or play. It bargains a full of life and simple consultant to literary pondering. With a chain of compact essays, the well known literary critic John Sutherland--widely well-liked for his wit and transparent reasoning--strips away the obscurity and pretension of literary learn.

Additional info for Céline et l'actualité littéraire (1932-1957)

Show sample text content

Si vous demandiez pourquoi les hommes, tous les hommes, de leur naissance jusqu'à leur mort ont los angeles manie, ivrognes ou pas, de créer, de raconter des histoires, je comprendrais votre query. Il faudrait alors (comme à toute véritable query) plusieurs années pour y répondre. Mais Écrivain !!! biologiquement, n'a pas de sens. C'est une obscénité romantique dont l'explication ne peut être que superficielle. Poursuivant son commentaire, Aragon explique ensuite à Céline le pourquoi de cette dérobade : � Pourquoi donc tout cet embrouillamini ? Parce que vous craignez de vous apercevoir de ce que vos lecteurs (ceux pour lesquels en fait vous vous trouvez, avec ou sans goal, écrire) sont socialement des gens que vous faites occupation de mépriser (vous n'êtes pas le seul dans ce cas) ; parce qu'il y a en vous, trahi par vos livres, un sentiment qui vous porte vers d'autres, qui ne vous lisent peut-être pas ; [... ] parce que los angeles contradiction entre vos sympathies et le destin que vous acceptez somme toute vous est si intolérable que vous redoutez de l. a. regarder en face ; parce que vous sentez vaguement que votre façon de dire tous les hommes, en insistant là-dessus uniquement pour dire le banquier comme l'ouvrier zingueur, vous rapproche désagréablement des vulgaires chadourne1 ; parce que vous ne vous décidez pas, au fond, à vous ranger du côté des exploiteurs contre les exploités. Et qu'il est temps, Céline, que vous preniez parti. » 20. Réponse à une enquête de Figaro : � Faut-il tuer les prix littéraires ? » Tout au contraire, je trouve qu'il faut multiplier les jurys et les prix littéraires à l'infini – comme les bistrots – puisqu'ils travaillent en même temps pour l'esprit. Le salut de notre civilisation est peut-être de ce côté-là. Si l'Empire romain avait édifié lui-même les chapelles, il serait encore debout, c'est mon avis. On compte trop sur los angeles Loterie nationale. Une grande half de l'inquiétude contemporaine, dont trop de mauvais livres se font l'écho, est attribuable peut-être à l. a. relative rareté des prix littéraires. Qu'on en crée d'innombrables ! Pour mon humble half, je dois vous avouer que le Renaudot, en m'apportant les 1 250 francs (environ) de rente mensuels dont j'avais tant besoin, m'a mis l'eau à l. a. bouche ; et si vous entendez parler, bien placé comme vous l'êtes, d'un petit jeu floral qui se monte, pas trop loin de Paris, ce serait bien aimable à vous de m'avertir. Vous connaissez mon répertoire. L. -F. Céline. P. -S. – Je peux changer de nom. 21. Interview avec Sterling North (Chicago day-by-day information) Le docteur Louis-Ferdinand Destouches, le plus grand des écrivains français contemporains, vient tout juste d'accorder au day-by-day information l. a. première interview qu'il ait jamais donnée à un magazine. L'auteur de Voyage au bout de los angeles nuit, qui a été comparé à Rabelais, Montaigne, Flaubert, Zola, Anatole France, Strindberg, Huysmans, Joyce, Hemingway et Dos Passos – non pas par nous mais par des opinions tels que Léon Daudet – s'est montré brillamment amer dans sa mise en accusation de l'espèce humaine.

Download PDF sample

Rated 4.40 of 5 – based on 10 votes