Les rebelles : Une anthologie

Hommes d'action, femmes en lutte, écrivains ou artistes, les rebelles ont, un jour, rompu avec les accommodements, les mensonges ou les préjugés de leur temps pour faire de leur vie un strive against. S'ils se sont battus avec l. a. plume, c'est qu'ils connaissaient le pouvoir des mots pour éveiller les consciences, résister à l'oppression et transformer le monde. Faire connaître ou redécouvrir ces grands textes est l'objet de cette anthologie. Plus de vingt spécialistes y abordent les formes et les acteurs les plus mémorables de los angeles rébellion : les jansénistes, Voltaire, los angeles contre-révolution, Victor Hugo, l. a. révolution romantique, le Printemps des peuples, les abolitionnistes, Jean Jaurès, les anarchistes, Georges Clemenceau, Léon Blum, Charles de Gaulle, les résistants, Georges Bernanos, l. a. révolution féministe, François Mauriac... En se rebellant, ces voix de l. a. liberté ont affirmé leur refus des immobilismes et des conformismes. Leurs écrits n'ont rien perdu de leur strength ni de leur justesse, et restent des manuels d'insoumission pour les temps actuels.

Show description

Quick preview of Les rebelles : Une anthologie PDF

Best Literary Criticism books

Teaching a Stone to Talk: Expeditions and Encounters

Right here, during this compelling meeting of writings, Pulitzer Prize-winning writer Annie Dillard explores the area of usual evidence and human meanings.

The Mirror and the Lamp: Romantic Theory and the Critical Tradition (Galaxy Books)

This hugely acclaimed examine analyzes a number of the developments in English feedback in the course of the first 4 many years of this century.

How Literature Works: 50 Key Concepts

How Literature Works is an essential publication for any reader looking a better appreciation in their favourite novel, poem, or play. It deals a full of life and easy consultant to literary considering. With a sequence of compact essays, the popular literary critic John Sutherland--widely sought after for his wit and transparent reasoning--strips away the obscurity and pretension of literary research.

Extra resources for Les rebelles : Une anthologie

Show sample text content

De l. a. chute de tout je suis l. a. pioche inepte ; C'est votre aspect de vue. Eh bien, soit, je l'accepte ; C'est moi que votre prose en colère a choisi ; Vous me criez : Raca ; moi je vous dis : Merci ! Cette marche du temps, qui ne type d'une église Que pour entrer dans l'autre, et qui se civilise ; Ces grandes questions d'art et de liberté, Voyons-les, j'y consens, par le moindre côté Et par le petit bout de los angeles lorgnette. En somme, J'en conviens, oui, je suis cet abominable homme ; Et, quoique, en vérité, je pense avoir commis D'autres crimes encore que vous avez omis, Avoir un peu contacté les questions obscures, Avoir sondé les maux, avoir cherché les therapies, De los angeles vieille ânerie insulté les vieux bâts, Secoué le moveé du haut jusques en bas, Et saccagé le fond tout autant que los angeles forme, Je me borne à ceci : je suis ce monstre énorme, Je suis le démagogue terrible et débordé, Et le dévastateur du vieil A B C D ; Causons. Quand je sortis du collège, du thème, Des vers latins, farouche, espèce d'enfant blême Et grave, au entrance penchant, aux membres appauvris, Quand, tâchant de comprendre et de juger, j'ouvris Les yeux sur l. a. nature et sur l'art, l'idiome, Peuple et noblesse, était l'image du royaume ; l. a. poésie était los angeles monarchie ; un mot Était un duc et pair, ou n'était qu'un grimaud ; Les syllabes pas plus que Paris et que Londre Ne se mêlaient ; ainsi marchent sans se confondre Piétons et cavaliers traversant le pont Neuf ; l. a. langue était l'état avant quatre-vingt-neuf ; Les mots, bien ou mal nés, vivaient parqués en castes ; Les uns, nobles, hantant les Phèdres, les Jocastes, Les Méropes, ayant le décorum pour loi, Et montant à Versaille aux carrosses du roi ; Les autres, tas de gueux, drôles patibulaires, Habitant les patois ; quelques-uns aux galères Dans l'argot ; dévoués à tous les genres bas, Déchirés en haillons dans les halles ; sans bas, Sans perruque ; créés pour los angeles prose et l. a. farce ; population du type au fond de l'ombre éparse ; Vilains, rustres, croquants, que Vaugelas leur chef Dans le bagne Lexique avait marqué d'une F ; N'exprimant que los angeles vie abjecte et familière, Vils, dégradés, flétris, bourgeois, bons pour Molière. Racine regardait ces marauds de travers ; Si Corneille en trouvait un blotti dans son vers, Il le gardait, trop grand pour dire : Qu'il s'en aille ; Et Voltaire criait : Corneille s'encanaille ! Le bonhomme Corneille, humble, se tenait coi. Alors, brigand, je vins ; je m'écriai : Pourquoi Ceux-ci toujours devant, ceux-là toujours derrière ? Et sur l'Académie, aïeule et douairière, Cachant sous ses jupons les tropes effarés, Et sur les bataillons d'alexandrins carrés, Je fis souffler un vent révolutionnaire. Je mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire. Plus de mot sénateur ! plus de mot roturier ! Je fis une tempête au fond de l'encrier, Et je mêlai, parmi les ombres débordées, Au peuple noir des mots l'essaim blanc des idées ; Et je dis : Pas de mot où l'idée au vol pur Ne puisse se poser, tout humide d'azur !

Download PDF sample

Rated 4.29 of 5 – based on 18 votes