L'histoire de Pi

By Yann Martel

S’il avait continué de vivre dans le jardin botanique de Pondichéry, en Inde, où son père s’occupait du zoo, Pi Patel aurait european une vie plutôt heureuse, mais ses mom and dad ont un jour décidé de quitter le can pay pour venir s’installer à Toronto, emportant avec eux quelques animaux. Leur bateau fait naufrage, et Pi se voit obligé de vivre, pendant 227 jours, dans l. a. promiscuité d’un énorme tigre du Bengale. Survivra-t-il à cette aventure? Au cours de sa longue dérive, on apprend qu’il n’y a pas de démarcation nette entre nature et tradition, qu’on peut «dialoguer» avec les animaux et que le salut passe par l’ingéniosité et le braveness, tout autant que par los angeles faith ; Pi tire en effet sa sagesse et son savoir des religions musulmane, chrétienne et hindoue.

Né en Espagne en 1963 de mom and dad québécois, Yann Martel vit en Saskatchewan. Il a résidé dans de nombreux will pay et a étudié l. a. philosophie aux universités Trent et Concordia. Il a publié un recueil de nouvelles, Paul en Finlande (1993), et trois romans, Self (1998), L’histoire de Pi (2001) et Béatrice et Virgile (2010). L’histoire de Pi a connu un succès planétaire : tiré à plus de sept thousands d’exemplaires, traduit en plus de quarante langues, couronné, en 2002, du guy Booker Prize.

Show description

Quick preview of L'histoire de Pi PDF

Similar Animals books

That Quail, Robert

The perennially bestselling and acclaimed vintage of the little chook who most popular human companionship to different quail.

Drawn from Paradise: The Natural History, Art and Discovery of the Birds of Paradise with Rare Archival Art

Initially perceived and idolized by way of the natives of latest Guinea and found through Europeans within the 16th century, birds of paradise have lengthy enchanted observers with their remarkable attractiveness. In Drawn from Paradise, international popular BBC broadcaster David Attenborough and artist and writer Errol Fuller proportion their ardour for those breathtaking creatures, delivering chook fans and nature aficionados a charming choice of attention-grabbing proof and stunningly appealing, very infrequent hand-painted photos of a few of the main unique winged creatures on the earth.

The Bafut Beagles

Within the Bafut Beagles Gerald Durrell describes a accumulating excursion to the Cameroons, the place with the help of a pack of African lovers and mongrel canines he captured nearly every little thing from flying mice to booming squirrels. The subconscious humour of a supercilious toad or a hypocritical chimpanzee is barely handed through the electrical allure of the convivial Fon of Bafut himself.

Plato's Animals: Gadflies, Horses, Swans, and Other Philosophical Beasts (Studies in Continental Thought)

Plato's Animals examines the the most important position performed by means of animal photos, metaphors, allusions, and analogies in Plato's Dialogues. those fourteen vigorous essays exhibit that the gadflies, snakes, stingrays, swans, canine, horses, and different animals that populate Plato's paintings will not be simply rhetorical elaborations.

Extra info for L'histoire de Pi

Show sample text content

Prusten? Les tigres font toutes sortes de bruits. Cela inclut divers cris, des adaptations de râles et de grondements, le plus bruyant de ces derniers étant probablement le aaonh lancé à pleine gorge, habituellement utilisé pendant l. a. saison du rut par les mâles et les femelles en chaleur. C’est un cri qui porte très loin, et il pétrifie quand on l’entend de proche. Les tigres font aussi woof quand ils sont pris au dépourvu, une détonation de colère courte et précise qui devrait immédiatement vous faire fuir en prenant vos jambes à votre cou si elles n’étaient pas gelées sur position. Quand ils chargent, menaçants, les tigres rauquent en émettant des sons rudes venus d’une gorge enrouée. Leur cri pour proférer une risk a une tonalité gutturale différente. En plus, ils crachent et feulent, ce qui, selon l’émotion qu’ils ressentent, soit fait penser au froissement de feuilles d’automne sur le sol, mais en plus sonore, soit rappelle, quand c’est plutôt un éclat de fureur, le grincement d’une porte géante aux pentures rouillées qui s’ouvre lentement – et dans les deux cas, cela vous glace d’horreur. Les tigres s’expriment encore autrement. Ils grommellent et ils gémissent. Ils ronronnent, mais pas aussi mélodieusement ou fréquemment que les petits chats, et uniquement quand ils expirent. (Il n’y a que les petits chats qui ronronnent en expirant et en aspirant. C’est l’une des différences caractéristiques entre grands et petits chats. Une autre est que seuls les grands chats peuvent rugir. C’est une bonne selected. Je pense en effet que l. a. popularité des chats domestiques diminuerait très rapidement si le chaton pouvait rugir quand il n’est pas content material. ) Les tigres miaulent même, avec une modulation similaire à celle des chats domestiques, mais en plus citadel et dans un registre plus grave, soit pas tout à fait le style de bruit qui vous amènerait à vous pencher pour les prendre dans vos bras. Enfin, les tigres peuvent également être totalement, majestueusement silencieux. En grandissant, j’avais entendu tous les cris du tigre. Sauf prusten. l. a. raison pour laquelle j’en connaissais l’existence, c’était que papa m’en avait parlé. Il en avait lu des descriptions dans des écrits spécialisés. Mais il ne l’avait entendu qu’une fois d’un jeune mâle qu’on soignait pour une pneumonie à los angeles clinique vétérinaire du zoo de Mysore, où il effectuait une visite de travail. Prusten est un petit son cordial, le plus silencieux des appels du tigre, un souffle comme un pouf sorti du nez pour marquer l’amitié et de bonnes intentions. Richard Parker le healthy de nouveau, cette fois-ci en dodelinant de l. a. tête. Il avait tout à fait l’air de me poser une query. Je le regardai, plein d’émerveillement et craintif à los angeles fois. Comme il n’y avait pas de threat immédiate, mon souffle ralentit, mon cœur cessa de marteler ma poitrine, et je commençai à reprendre mes sens. Il fallait que je l’apprivoise. C’est à ce moment-là que j’en ai découvert l. a. nécessité. Ce n’était plus une query de lui ou moi, c’était une query de lui et moi.

Download PDF sample

Rated 4.41 of 5 – based on 33 votes