Sur la science (French Edition)

Ce optimum quantity d'essais, lettres et fragments, inédits de Simone Weil (philosophe française, 1909-1943), est tout entier orienté vers les mathématiques et los angeles science.

Les chapitres proposés sont les suivants : technology et belief dans Descartes - Lettre à un camarade - Lettre à X - L'enseignement des mathématiques - Réflexion à propos de los angeles théorie des quanta : L'avenir de los angeles technology. À propos de los angeles mécanique ondulatoire - Fragments (Sciences) : Du fondement d'une technology nouvelle. Rêverie à propos de l. a. technological know-how grecque. remark les Grecs ont créé los angeles technology - Extraits de lettres et de brouillons de lettres à A.W, - los angeles technological know-how et nous.

Extrait :

"L'humanité a commencé, comme chaque homme start, par ne posséder aucune connaissance, hors los angeles sense of right and wrong de soi et los angeles notion du monde. Cela lui suffisait, comme cela suffit encore aux peuples sauvages, ou, parmi nous, aux travailleurs ignorants, pour savoir se diriger dans l. a. nature et parmi les hommes autant qu'il était nécessaire pour vivre. Pourquoi désirer plus ? Il semble que l'humanité n'aurait jamais dû sortir de cette heureuse lack of knowledge, ni, pour citer Jean-Jacques, se dépraver au aspect de se mettre à méditer. Mais cette lack of awareness, c'est un fait qu'autant : que nous pouvons savoir jamais l'humanité n'a ecu proprement à en sortir, vehicle jamais elle ne s'y est renfermée. Ce qui explique que l. a. recherche de los angeles vérité ait pu et puisse présenter quelque intérêt, c'est que l'homme begin, non pas par l'ignorance, mais par l'erreur. C'est ainsi que les hommes, bornés à l'interprétation immédiate des sensations, ne s'en sont jamais contentés ; toujours ils ont pressenti une connaissance plus haute, plus sûre, privilège de quelques initiés".

Les liens sont interactifs et facilitent los angeles lecture de l'ouvrage.

Show description

Quick preview of Sur la science (French Edition) PDF

Similar Mathematics books

Bob Miller's Calc for the Cluless: Calc II

Bob Miller's humor-laced, step by step studying information make even the main tough math difficulties regimen. according to greater than 28 years of educating and scholar suggestions, his easy-to-grasp options provide scholars much-needed self assurance.

Concrete Mathematics: A Foundation for Computer Science (2nd Edition)

This e-book introduces the math that helps complicated laptop programming and the research of algorithms. the first objective of its famous authors is to supply a great and suitable base of mathematical abilities - the talents had to remedy complicated difficulties, to guage horrendous sums, and to find refined styles in information.

Mathematics for New Technologies

This article addresses the necessity for a brand new arithmetic textual content for careers utilizing electronic expertise. the cloth is dropped at existence via numerous purposes together with the math of monitor and printer screens. The path, which covers binary mathematics to Boolean algebra, is rising through the state and should fill a necessity at your college.

Using and Understanding Mathematics: A Quantitative Reasoning Approach (6th Edition)

Notice: it is a STAND on my own publication. entry CODE isn't incorporated WITH THIS publication utilizing and figuring out arithmetic: A Quantitative Reasoning technique prepares scholars for the math they're going to stumble upon in university classes, their destiny profession, and lifestyles generally. Its quantitative reasoning procedure is helping scholars to construct the talents had to comprehend significant matters in way of life, and compels scholars to obtain the problem-solving instruments that they're going to have to imagine significantly approximately quantitative matters in modern society.

Additional info for Sur la science (French Edition)

Show sample text content

Un corps et un visage humain qui inspirent, en même temps que le désir et plus fortement, l. a. crainte d'en approcher de peur d'y nuire, dont on ne peut imaginer l'altération et dont on despatched vivement l'extrême fragilité, qui arrachent presque l'âme à un lieu et à un speedy particulier et lui font sentir violemment qu'elle y est clouée, c'est aussi une telle photo. Et l'univers étranger à l'homme fournit aussi de telles photographs. L'univers fournit de telles photographs par l. a. faveur divine accordée à l'homme d'y appliquer d'une certaine manière le nombre, intermédiaire, comme l'a dit Platon, entre l'un et l'indéfini, l'illimité, l'indéterminé, entre l'unité telle que l'homme peut l. a. penser et tout ce qui s'oppose à ce qu'il l. a. pense. Ce n'est pas le nombre par lequel on dénombre, ni celui qu'on forme par addition continuellement répétée, qui constitue cet intermédiaire, mais plutôt le nombre en tant qu'il est weak de former des rapports ; motor vehicle un rapport entre deux chiffres, selected infiniment différente d'une fraction, est en même temps rapport entre une infinité d'autres chiffres choisis convenablement et groupés deux par deux ; chaque rapport enveloppe des quantités qui croissent d'une manière illimitée sans cesser d'être fidèles à une relation parfaitement définie, comme un perspective, à partir d'un element, embrasse un espace qui s'étend indéfiniment au-delà des plus lointaines étoiles. Et le rapport, pour être pensé, doit sortit du nombre pour passer dans l'angle, automobile le nombre entier supporte mal los angeles substitution du rapport à l'addition ; il ne donne aucun moyen d'exprimer, sinon en certains cas, los angeles moyenne proportionnelle. Cela, non seulement les Grecs de l. a. période archaïque, mais aussi les Babyloniens de l'an 2000 devaient le savoir, eux qui cherchaient des suggestions aux équations du deuxième degré, C'est-à-dire des moyennes proportionnelles ; l'incommensurabilité de los angeles diagonale du carré, tardivement révélée en Grèce au grand public, n'a dû jeter le hassle et le scandale que parmi les ignorants. Les Grecs du VIe siècle fondèrent los angeles technology du nombre généralisé, et dès lors l'étude du monde consista à y chercher des nombres en ce sens nouveau, c'est-à-dire des proportions. Or on y trouve des proportions. C'est ainsi qu'au lieu du rapport entre le désir et les stipulations de l'accomplissement, l. a. technology grecque a pour objet le rapport entre l'ordre et les stipulations de l'ordre. Il s'agit d'un ordre good à l'homme, et par suite l'homme n'est pas absent de ce rapport ; pourtant cet ordre se rapporte à l'univers mieux que ne font le désir, le projet, l'effort ; l. a. technology grecque est au moins aussi dépouillée de l'humain que los angeles technological know-how classique, quoi qu'ait pensé l'orgueil du siècle dernier. Les stipulations qu'on cherche à définir dans les deux rapports sont les mêmes, ce sont les mêmes nécessités de l'espace et du temps, hindrances et appui pour le travail de l'architecte ou de tout homme qui crée de l'ordre comme pour n'importe quel travail. Au reste penser les stipulations d'un ordre, c'est penser un ordre construit, c'est le rapprocher des ordres qui sont les effets du travail ; d'autre half, tout travail efficace consider un yes ordre dans l'univers et certaines proportions, sans quoi il n'y aurait ni outil ni méthode ; ainsi les deux rapports semblent se confondre.

Download PDF sample

Rated 4.51 of 5 – based on 14 votes